Exclu : Guillaume Balloy quitte 79 pour prendre la tête de Neo et Mindshare en France


  • Après près de deux ans chez 79, Guillaume Balloy prend la direction des deux agences médias que GroupM France a donc décidé de rapprocher. 
  • Il gère désormais une entité qui compte entre 100 et 150 collaborateurs et veut mettre en avant son expertise full funnel, de l'awareness à la performance, auprès du marché français.

Du mouvement chez GroupM France ! Deux des agences médias du groupe, Mindshare et Neo Mediaworld, changent de tête. C’est, selon nos informations, Guillaume Balloy, jusque-là directeur général de 79, qui prend la direction de ces deux entités que GroupM France a donc décidé de rapprocher. 

Son arrivée fait suite aux départs de Magali Florens, qui dirigeait Mindshare France et a quitté le groupe fin décembre, et celui de Guillaume de la Fléchère, qui dirigeait, lui, Neo Mediaworld France jusqu’à ce qu’il prenne la tête d’Essence Mediacom France, autre agence média de GroupM en novembre dernier.

Guillaume Balloy est un pur spécialiste du digital marketing, en témoigne un parcours qui l’a vu rester plus de 10 ans chez Artefact, dont il était devenu directeur général digital et data marketing lorsqu’il a décidé de rejoindre 79, début 2021. Après près de 2 ans en tant que directeur général de l’agence spécialiste de la data et de l’adtech du réseau Havas Media, il s’est donc laissé tenter par un nouveau challenge. 

“Ce rapprochement entre Neo et Mindshare est l’occasion de donner naissance à l’une des toutes premières agences média qui est full funnel, capable d'opérer tous les médias et leviers d'acquisition, de la TV à l'influence, en passant par le programmatique, tout en restant à taille humaine”, nous explique Guillaume Balloy. A Mindshare, une réelle expertise sur tout ce qui touche au haut de funnel : complémentarité offline - online, multiscreen, contenu et influence, planning stratégique, modélisation de l’impact d’une campagne sur les ventes, via du marketing mix modeling, par exemple. A Neo, un savoir-faire sur tout ce qui touche à la performance et au bas de funnel, qu’il s’agisse d'e-commerce, programmatique, SEO, SEA, affiliation ou social display.

“Les deux agences sont hyper complémentaires”, constate Guillaume Balloy. Une complémentarité sur laquelle GroupM France capitalisait déjà puisque les deux entités partagent un même étage et qu’elles sont en contact sur certains budgets communs. Au total, c’est donc un ensemble de 100 à 150 personnes que Guillaume Balloy dirige aujourd’hui. Un ensemble qui pourra évidemment profiter de la puissance de frappe de WPP à l’international. 

Dans sa feuille de route, il y a d’abord la volonté d’aligner complètement les deux entités même si de l’aveu même de Guillaume Balloy, ce ne sera pas, "au vu de leur historique commun", le plus difficile. Il y a aussi l’envie de permettre à Mindshare de redevenir en France ce qu’il est à l’international, à savoir l’une des agences médias les plus puissantes du marché. “L’enjeu, c’est de trouver des clients locaux avec un scope international”, illustre Guillaume Balloy. Et enfin, faire de Neo et de Mindshare des “usual suspects” pour les marques qui veulent se lancer dans des chantiers liés à la data marketing. 

“Nous avons énormément d’expertise sur ce tout ce qui touche à la transformation digitale, liée à l’e-commerce ou au média. A nous de mieux les valoriser”, explique Guillaume Balloy. Choix d’une suite analytics, d’une customer data platform ou mise en place d’une stratégie retail media… Les sujets sont nombreux. “Du moment qu’il y a un lien avec le marketing, nous avons toute légitimité”, assure un Guillaume Balloy comblé par ce nouveau défi qui lui permet de ne pas avoir à choisir entre la créativité média, l’optimisation de la performance et tout ce qui touche à l’adtech. “C’est ça la force de projet, avoir toutes ces compétences au sein d’une même maison.”

Quelques tops clients de Mindshare : Booking (communication de marque), Nocibé (construction de marque, haut et mid funnel, influence, transfo digitale), Ford (full funnel et brand content), MAIf (full funnel et lead gen, hors SEA internalisé), groupe Ebro / Panzani (full funnel).

Quelques tops clients  de Neo : Essilor (tous médias), Nespresso (hub digital à Paris et e-retail), Hiscox et Sage sur la performance digitale 

La Newsletter

Retrouvez tous les jeudis une sélection d'articles dans votre boite mail.