Adtech

Les derniers articles

  • First View #10 : le SPO est-il l'avenir de la publicité digitale ?

    • First View est une émission produite par Minted et Alliance Digitale, la principale association des acteurs du marketing digital en France, qui réunit l'IAB France la Mobile Marketing Association France. 

    • Chaque mois une nouvelle thématique liée au marché du marketing digital. Ce mois-ci : l'avènement de la supply path optimization (SPO), pratique consistant à optimiser l'accès à l'inventaire programmatique et, dans les cas les plus extrêmes, à désintermédier les SSP.

    • Le casting : Hoai Nguyen (Hubvisor), Aurélie Chaux (KR Wavemaker) et Julien Gardès (Triplelift)
  • Pourquoi le gré à gré fait un retour en force chez les agences média

    • L'achat via des ordres d'insertion, à l'ancienne, fait un retour en force à en croire la dizaine d’acteurs avec lesquels Minted a échangé, en on ou en off.
    • De manière “explicite”, lorsqu’il s’agit pour une agence média d’acheter de l’inventaire à une régie média classique, type média.Figaro ou Prisma Media Solution, via un OI. De manière moins “lisible”, lorsqu’il s’agit pour cette même agence média de placer un OI auprès d’un partenaire, type Azerion, Qwarry ou Teads, qui ira, lui, ensuite opérer la campagne en programmatique. On vous explique pourquoi.
  • Jow, un nouvel acteur du retail media… qui ne manque pas d’appétit

    • Nouvelle coqueluche des courses alimentaires, la plateforme Jow réalise entre 20 et 30% de ses revenus via la publicité.
    • Son cofondateur, Jacques-Edouard Sabatier, nous explique comment il veut casser les codes du retail media alors que Danone, qui a déjà testé l'offre de la plateforme, nous explique ce qu'elle en retire.
  • Pourquoi Mirakl ne fera pas (tout de suite) de miracles dans le retail media

    • Le géant des marketplaces, Mirakl, se lance dans le retail media. Avec près de 550 millions de dollars de levés et un portefeuille de 300 clients dans le monde, dont des pointures comme Carrefour, Macy's ou Best Buy, cela en fait un concurrent de poids pour les deux historiques du secteur que sont Criteo et Citrus Ad.
    • En apparence, du moins. Car dans la réalité, les obstacles sont nombreux...
  • La pub sur Netflix : un arrivée en fanfare… et pas mal de questions

    • On sait désormais beaucoup de choses sur les contours de l’offre publicitaire de Netflix, dont l’arrivée est prévue pour ce 3 novembre dans 12 pays, dont la France. Si elle table sur une montée en puissance très progressive, la plateforme espère néanmoins réaliser près de 600 millions de dollars de revenus publicitaires dans l’Hexagone en 2024, selon nos calculs.
    • Une ambition à la hauteur du prestige de la marque Netflix et de sa capacité à venir bouleverser un marché très juteux. Mais une ambition qui ne doit pas venir occulter les nombreuses interrogations qui accompagnent aujourd’hui le positionnement de l’offre publicitaire de Netflix. Minted fait le tour de la question.